Le fromage des Quechua

Elle a grandi dans les Cévennes et lui en Charente. Aujourd’hui, Julia Steiner et Charles Belair travaillent tous les deux depuis plus de cinq ans au service de parcs naturels situés dans le Massif central. « Le soutien aux producteurs locaux et la valorisation de leurs produits fait partie de notre métier ici. Le Massif central et le fromage… c’est une longue et belle histoire qui dure : Saint-Nectaire, Fourme d’Ambert, de Montbrison, Cantal, Salers … font partie de notre patrimoine ! » explique le couple. Ainsi, lorsqu’ils développent un jour un projet de voyage solidaire, ils souhaitent naturellement qu’il soit lié à la production de fromage… Cette idée les mène au Pérou, au sein de l’association Allpa. Après de nombreux échanges, une entente avec leurs directeurs respectifs est trouvée pour s’engager dans une année de solidarité internationale.

Production fromagère - Crédits : Carlos Ly SUCO - Allpa

Production fromagère – Crédits : Carlos Ly SUCO – Allpa

Allpa est née il y a une dizaine d’années dans la région d’Ancash, au cœur de la cordillère blanche, à 3 000 mètres d’altitude. L’association a été créée suite à un programme d’actions mis en place par l’ONG canadienne SUCO dont le but est de renforcer les capacités d’intervention locales puis de laisser les acteurs locaux s’emparer des projets et les mener de manière autonome. Allpa veut créer une filière de commercialisation des produits laitiers et plus particulièrement du fromage et développer un centre de formation sur les techniques agricoles destiné aux plus jeunes, qui souvent partent de la région pour ne plus y revenir. Le projet du couple trentenaire est lauréat de l’édition 2015 de la Bourse AVI International. Il aidera au suivi administratif et financier des projets, à la recherche et à la formalisation de partenariats, au transfert de connaissances en matière de gestion de projets et de recherche de financements. Fin octobre 2015, Julia Steiner et Charles Belair rejoindront les sept spécialistes andins de l’association : vétérinaire, ingénieur agronome, etc.

Province de Huari - credits Carlos Ly SUCO - Allpa

Province de Huari – credits Carlos Ly SUCO – Allpa

Les familles de culture quechua sont regroupées pour la plupart en communautés et vivent du travail de la terre, de l’élevage de vaches et cochons d’inde ou de la fabrication de fromages. Elles sont en situation d’extrême vulnérabilité de par leur incapacité à faire face aux aléas climatiques et ainsi assurer des rendements suffisants pour vivre. Elles sont également exclues des systèmes politiques décisionnels et ne peuvent donc accéder aux services basiques de qualité comme l’éducation et la santé. Leurs enfants sont les plus vulnérables : problèmes de malnutrition, d’analphabétisme,… engendrant le cercle vicieux de l’exclusion. Depuis quelques années cependant, l’intervention active de l’association Allpa permet d’apporter de sérieux changements et de donner des perspectives à travers un appui à la fabrication de fromages, à l’amélioration de l’irrigation et de l’hygiène de vie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s