La Carte européenne d’assurance maladie

Si vous voyagez dans l’espace européen, au moins 15 jours avant votre départ, vous pouvez demander auprès de la Sécurité sociale (ou de votre mutuelle étudiante), votre Carte européenne d’assurance maladie (CEAM). Très utile, elle vous permet, en cas de problème de santé, d’être dispensé d’avance de soins dans certains établissements.

Carte CEAMLors du Salon des séjours linguistiques et des voyages scolaires dont AVI International était partenaire le 21 mars dernier, un jeu-concours nous a permis de constater que beaucoup de personnes pensaient que la CEAM les mettait à l’abri de devoir régler d’importants frais de santé. Vous ne serez remboursés que si vos dépenses sont inférieures aux barèmes français de la Sécurité sociale. En résumé, vous serez pris en charge comme si vous étiez en France.

Planete_EtudesMais attention, les tarifs pratiqués par les professionnels de santé en Europe, peuvent être très éloignés des barèmes de la Sécurité sociale. Ainsi, une simple consultation médicale peut coûter une centaine d’euros en Irlande. Quand il faut ajouter des examens et des analyses médicales, le montant à payer peut vite devenir important. Un des clients d’AVI International à ainsi dû régler 1490 € en Suisse, après s’être fait hospitaliser pour une simple piqûre d’insecte. Heureusement, notre assurance voyage Planète Études, lui a permis de se faire intégralement rembourser.

La Sécurité sociale française recommande d’ailleurs elle-même sur son site, de souscrire un contrat d’assurance assistance voyage. Au final, ce sera votre assurance voyage qui garantira le remboursement des frais médicaux engagés et le rapatriement sanitaire en cas de maladie à l’étranger.

Samedi 21 mars 2015 à Paris : Salon des séjours linguistiques et des voyages scolaires

1403187_625700247518799_2137770689_o

Comment imaginer aujourd’hui une entrée dans la vie professionnelle sans la maîtrise d’une langue étrangère ? C’est bien la question que nombre de parents et de jeunes se posent. Pour apprendre une langue en immersion dans la culture du pays, les formules de manquent pas : séjours en famille, écoles de langues, voyages scolaires éducatifs, séjours au pair, cours+activités, jobs et stages… Mais comment choisir le séjour linguistique qui convient le mieux à chaque âge ? Quelle destination ? En famille ou en hébergement collectif ? A quel prix ?  

Toutes ces questions et tellement d’autres, chaque parent, chaque collégien, chaque lycéen, chaque étudiant se les pose. C’est pour cette raison que L’Office national de garantie des séjours et stages linguistiques organise son salon pour la quatrième année consécutive, en partenariat avec AVI International. Il est gratuit et se tiendra au lycée Henri IV (Paris) le samedi 21 mars prochain.

« Il est indispensable, lorsqu’on envoie ses enfants à l’étranger, de souscrire une assurance santé, rappelle Afida Koucha, qui représentera AVI International lors du salon qui avait attiré 1800 personnes l’an dernier. Les jeunes partant pour un séjour au pair choisissent généralement l’assurance longue durée Marco Polo. Elle permet de faire sans limite des escapades touristiques dans les pays limitrophes de son séjour. Ceux qui partent pour un séjour estudiantin prennent en revanche l’assurance Planète Etudes, spécialement façonnée pour eux. »

Planete_Etudes  Marco_Polo_Famille_Seniors

Les détails de chaque contrat sont disponibles sur le site du spécialiste des assurances voyages et Afida répondra lors du salon aux questions des parents et des jeunes sur la question.

Une dizaine de conférences thématiques et une trentaine d’exposants permettront aussi de découvrir les formules de séjours linguistiques et éducatifs de façon vivante et conviviale.

Cette année encore, AVI International organise un jeu concours permettant de gagner un séjour linguistique d’une valeur de 800 €. Afin de vous mettre l’eau à la bouche, une petite vidéo tournée l’an dernier au Salon vous donnera une idée de l’ambiance qui y règne !

RV au lycée Henri IV, 23, rue Clovis 75005 PARIS, de 10h00 à 18h00 – Entrée  gratuite.
Lien vers l’Office national de garantie des séjours et stages linguistiques 

Bonne année 2015 !

Meilleurs voeux de la part d'AVI International l'assurance voyage longue durée et tour du monde

Meilleurs voeux de la part d’AVI International
l’assurance voyage longue durée et tour du monde

Toute l’équipe d’AVI International vous souhaite une bonne année 2015, où que vous soyez à travers le monde !

Assurés par nos soins, futurs assurés, globetrotteurs ou voyageurs en vacances, nous pensons à vous et vous souhaitons de toujours plus arpenter la planète. Nous sommes là pour vous accompagner !

Et bien sûr, nous adressons une pensée particulière aux derniers lauréats de la Bourse AVI International !

hadzabes2 Srilanka2 abeilles2

Happy new year ! Feliz año nuevo ! Feliz ano novo ! С Новым Годом ! Frohes neues Jahr ! gelukkig nieuwjaar ! Szczęśliwego nowego roku ! Nav varsh ki subhkamna ! 新年好 !

Minilogo

Comment obtenir son PVT pour le Canada : tout ce qu’il faut savoir !

Vous aussi vous souhaitez tenter l’expérience Canada? Pays du sirop d’érable et des caribous? Un an d’aventure dans l’une des destinations les plus convoitées par les voyageurs du monde entier… Mais attention, le visa « Vacances-Travail » pour le Canada est un des plus difficiles à obtenir, alors mieux vaut être bien préparé. Dans cet article nous vous donnerons nos conseils ainsi que toutes les étapes à passer avant d’obtenir votre PVT. Il faut savoir qu’il est possible que certaines modifications aient été faites depuis l’année dernière. Les informations concernant l’EIC 2015 (et notamment la catégorie « Vacances-travail » -PVT-) seront affichées sur le site www.amb-canada.fr/eic dès qu’elles seront disponibles.

KS115008-1501x2251 canada

Critères d’admissibilité

Voici tout d’abord les critères auxquels vous devez répondre afin d’être éligible pour un visa pour le Canada:

Lire la suite

De Erasmus à Erasmus +

Photo sous CC licenses de Spiterman

Photo sous CC licenses de Spiterman

Cette année, le programme Erasmus a été complètement refondu. Et bonne nouvelle pour tous les étudiants qui souhaitent poursuivre leur cursus à l’étranger : il bénéficie de davantage de moyens.

À qui s’adresse le programme :

Erasmus + (c’est son nouveau nom) ne sert pas qu’à partir étudier à l’étranger. Il permet aussi d’aller y faire un stage en entreprise (de 2 semaines à un an) que l’on soit en formation professionnelle initiale, apprenti (jusqu’au bac professionnel) ou étudiant.

Erasmus + est toujours le programme phare de ceux qui souhaitent poursuivre des études à l’étranger (de 3 mois à un an). Il s’adresse à ceux qui sont inscrits dans une université, mais pas seulement. L’École ou le lycée dans lequel vous effectuez un BTS peut aussi être titulaire d’une Charte Erasmus. À vous de vous renseigner.

Pour bénéficier du programme, il faut par ailleurs avoir déjà commencé vos études dans votre École, votre lycée ou votre université. C’est impossible de partir lors de votre première année.

Enfin, sachez que c’est votre établissement, et plus particulièrement vos profs, qui auront le dernier mot concernant votre dossier.

Quand et comment faut-il postuler ?

Un an avant son départ : c’est à dire maintenant ! La plupart des établissements font en effet leur rentrée en septembre ou octobre. Toutes les modalités pratiques dépendent ensuite de votre établissement. Renseignez-vous en interne.

Les bourses s’élèvent maintenant jusqu’à 500 € par mois pour les étudiants et jusqu’à 700 € par mois pour les stagiaires. Des aides complémentaires sont attribuées aux étudiants handicapés et à ceux d’Outre-mer. Les étudiants en Master peuvent aussi bénéficier d’un système de prêt.

Photo sous CC licenses de mrcl_

Photo sous CC licenses de mrcl_

Et ma Sécu ?

Si vous partez dans l’espace européen, au moins 15 jours avant votre départ, vous devez demander votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM) auprès de votre mutuelle étudiante. C’est elle qui remplacera votre carte Vitale.

Mais la prise en charge qu’elle permet est limitée, et très vite largement dépassée. En cas de grave accident, les frais à payer peuvent vite devenir prohibitifs. C’est la raison pour laquelle la sécurité sociale française recommande elle-même sur son site, de souscrire un contrat d’assistance ou d’assurance voyage. Au final, ce sera lui qui garantira le remboursement des frais médicaux engagés et le rapatriement sanitaire en cas de maladie à l’étranger. Planete_Etudes

Si vous partez en dehors de l’espace européen (Erasmus + ne se limite plus à celui-ci !), il vous est également conseillé de souscrire une assurance. AVI International a ainsi créé une assurance spécifique aux étudiants : Planète Études : à partir de 26 € par mois, il est possible de partir l’esprit tranquille ! Les frais médicaux peuvent être pris en charge jusqu’à 300 000 € selon le contrat souscrit.

Trois niveaux de couvertures sont proposés. Même le plus faible propose une prise en charge des frais dentaires jusqu’à 200 € par dent, en cas d’accident. Le contrat Premium Plus propose une responsabilité civile élevée (jusqu’à 750 000 €), incluant les frais d’avocats ou l’assistance juridique accident.