Zoom sur la Skema Business School

skema

Chaque années, près de 4 millions d’étudiants partent étudier à l’étranger. Dans la plupart des écoles, les études à l’étranger sont même obligatoires. Aujourd’hui, un étudiant doit impérativement être confronté à différentes cultures. C’est pourquoi les écoles favorisent les échanges en nouant des partenariats avec des établissements à l’étranger.

Teenagers isolated on white
L’école Skema pour sa part dispose déjà de ses propres campus à l’étranger. Cette école de commerce compte aujourd’hui deux campus à l’étranger: un à Suzhou (en Chine) et l’autre à Raleigh (États-Unis) et ouvrira bientôt des antennes au Brésil et en Inde. Ces efforts sont profitables étant donné que 30% des diplômes Skema trouvent un premier emploi à l’étranger.

Lire la suite

De Erasmus à Erasmus +

Photo sous CC licenses de Spiterman

Photo sous CC licenses de Spiterman

Cette année, le programme Erasmus a été complètement refondu. Et bonne nouvelle pour tous les étudiants qui souhaitent poursuivre leur cursus à l’étranger : il bénéficie de davantage de moyens.

À qui s’adresse le programme :

Erasmus + (c’est son nouveau nom) ne sert pas qu’à partir étudier à l’étranger. Il permet aussi d’aller y faire un stage en entreprise (de 2 semaines à un an) que l’on soit en formation professionnelle initiale, apprenti (jusqu’au bac professionnel) ou étudiant.

Erasmus + est toujours le programme phare de ceux qui souhaitent poursuivre des études à l’étranger (de 3 mois à un an). Il s’adresse à ceux qui sont inscrits dans une université, mais pas seulement. L’École ou le lycée dans lequel vous effectuez un BTS peut aussi être titulaire d’une Charte Erasmus. À vous de vous renseigner.

Pour bénéficier du programme, il faut par ailleurs avoir déjà commencé vos études dans votre École, votre lycée ou votre université. C’est impossible de partir lors de votre première année.

Enfin, sachez que c’est votre établissement, et plus particulièrement vos profs, qui auront le dernier mot concernant votre dossier.

Quand et comment faut-il postuler ?

Un an avant son départ : c’est à dire maintenant ! La plupart des établissements font en effet leur rentrée en septembre ou octobre. Toutes les modalités pratiques dépendent ensuite de votre établissement. Renseignez-vous en interne.

Les bourses s’élèvent maintenant jusqu’à 500 € par mois pour les étudiants et jusqu’à 700 € par mois pour les stagiaires. Des aides complémentaires sont attribuées aux étudiants handicapés et à ceux d’Outre-mer. Les étudiants en Master peuvent aussi bénéficier d’un système de prêt.

Photo sous CC licenses de mrcl_

Photo sous CC licenses de mrcl_

Et ma Sécu ?

Si vous partez dans l’espace européen, au moins 15 jours avant votre départ, vous devez demander votre carte européenne d’assurance maladie (CEAM) auprès de votre mutuelle étudiante. C’est elle qui remplacera votre carte Vitale.

Mais la prise en charge qu’elle permet est limitée, et très vite largement dépassée. En cas de grave accident, les frais à payer peuvent vite devenir prohibitifs. C’est la raison pour laquelle la sécurité sociale française recommande elle-même sur son site, de souscrire un contrat d’assistance ou d’assurance voyage. Au final, ce sera lui qui garantira le remboursement des frais médicaux engagés et le rapatriement sanitaire en cas de maladie à l’étranger. Planete_Etudes

Si vous partez en dehors de l’espace européen (Erasmus + ne se limite plus à celui-ci !), il vous est également conseillé de souscrire une assurance. AVI International a ainsi créé une assurance spécifique aux étudiants : Planète Études : à partir de 26 € par mois, il est possible de partir l’esprit tranquille ! Les frais médicaux peuvent être pris en charge jusqu’à 300 000 € selon le contrat souscrit.

Trois niveaux de couvertures sont proposés. Même le plus faible propose une prise en charge des frais dentaires jusqu’à 200 € par dent, en cas d’accident. Le contrat Premium Plus propose une responsabilité civile élevée (jusqu’à 750 000 €), incluant les frais d’avocats ou l’assistance juridique accident.

La réforme du visa étudiant canadien

Les visas étudiants pour le Canada ont été réformés depuis juin 2014, et quelques nouveautés sont à prendre en compte. Nous allons voir dans cet article les principaux changements qui ont été mis en place. Bannière Bourse CPA travers cette réforme, le gouvernement canadien souhaite renforcer la qualité de son enseignement. C’est pourquoi a été mis en place le EQA (education quality assurance). Le EQA est une certification de qualité délivrée par le gouvernement à condition que l’établissement en question réponde à un certains nombre d’exigences. Le premier changement majeur c’est donc celui lié à l’EQA. En effet, à partir de Juin 2014, tout établissement de l’enseignement supérieur souhaitant accueillir des étudiants étranger devra être en possession de l’EQA. Avec cet EQA, les étudiants pourront être assurés de la qualité de l’établissement dans lequel ils iront étudier. Un autre changement est celui concernant le travail en période d’étude. Si avant, les étudiants étrangers devaient se procurer un permis spécifique pour pouvoir travailler à coté des cours, maintenant, le droit au travail sera inclus dans le visa. Les étudiants auront le droit de travailler à hauteur de 20 heures par semaines pendant les périodes de cours et à temps-plein pendant les vacances. PR92865-1526x2289Après avoir terminé vos études, l’ancien accord vous permettait de rester sur le territoire canadien jusqu’à la fin du temps imparti par votre permis. Maintenant vous aurez 90 jours pour quitter le Canada. En revanche,  il vous sera possible de travailler sur le sol canadien après la fin de vos études. Pourplaneteetudes un tel séjour, une assurance-voyage est obligatoire et imposée par le gouvernement canadien. Notre offre, « planète étude« , a été spécialement créée pour les étudiants et est adaptée à la législation canadienne. Après le nouvel accord pour les permis vacance travail entre la France et le Canada signé en mai, le pays continue de proposer des solutions aux étrangers pour leur permettre de séjourner sur le territoire canadien. Alors que ce soit pour travailler ou pour étudier, vous aussi tentez votre chance dans l’une des destinations les plus attractives du moment. 

Par Carl Schroeder Sans titre

Projet coup de coeur : Pianocéan

Pianocéan

Pianocéan est un projet créé par Marieke Huysmans Berthou. Cette pianiste chanteuse de 26 ans aux influences classiques et jazz est aussi une navigatrice diplômée de l’écPianocéanole de navigation de Glénans. Les autres membres de l’équipe sont Sylvain Canaferia, et Anne-Lise Lepellec. Sylvain est un marin aux 10 années d’expérience ayant déja beaucoup travaillé dans le milieu associatif. Anne-lise est une photographe voyageuse ayant travaillé longtemps avec Marieke.

Le projet:

L’équipe de Pianocéan a aménagé leur goélette du nom de « Lady Flow »pour en faire un studio musical : la cabine arrière hébergera un studio d’enregistrement de qualité professionnelle ainsi qu’un piano et un système de sonorisation. Le piano et le système de sonorisation seront mobiles et s’installeront sur le pont arrière afin de donner en représentation le répertoire de Pianocéan. Il sera composé d’œuvres interculturelles réalisées en collaboration avec les habitants locaux. L’objectif est de créer une œuvre qui raconterait l’histoire locale en musique pour ensuite être représentée en publique sur le pont du bateau. Voici l’itinéraire prévu pour Avril 2015 : La goélette Lady Flow, quittera le port de Sète pour longer les côtes françaises et rejoindre Monaco. Le voilier se dirigera ensuite vers la Corse puis rejoindra l’Italie pour descendre jusqu’en Sicile.

L’organisation:

Une escale durera environ 6 jours, le temps de nouer des liens avec les locaux, de rechercher des musiciens et de monter un représentation qui se fera sur le pont de la goélette.

Jour 1, 2 et 3

Rencontre des habitants, artistes, gardiens de la mémoire de l’île de toute génération. Alternance de visites sur l’île et de « permanences » sur le voilier : visite de l’outil Pianocéan, écoute des enregistrements des îles précédentes, récit des précédentes rencontres. Un temps d’échange avec les écoliers de l’île sera organisé systématiquement : visite du voilier, atelier d’enregistrement, discussion autour du projet Pianocéan, la richesse des différentes cultures, l’aventure et le voyage. Des échanges avec des classes françaises pourront être mis en œuvre.Pianocéan 2

Jour 4 et 5

Avec les personnes volontaires, une création collective musicale sera réalisée. Il s’agit de mettre en musique et en mots une partie du patrimoine de l’île. Ce travail de création se construira autour d’un air local, d’un poème, d’une légende, d’une histoire de l’île. La fin de la 5ème journée sera consacrée à l’enregistrement de cette création collective dans le Studiocéan.

Jour 6

Le soir du dernier jour, une représentation sera organisée. Depuis le pont du Lady Flow, la « Pianigatrice » interprétera les airs composés au cours du voyage et transmettra les histoires des îles déjà parcourues. Ce rendez-vous préparé tout au long de la semaine sera un moment privilégié d’échange avec l’ensemble des habitants du territoire. Les participants à la création collective monteront à bord pour venir interpréter leur œuvre.

L’ensemble des temps de rencontre, de création, les ateliers et les représentations, sera proposé gracieusement à la population locale. Il s’agit d’événements gratuits et accessibles à tous.

Si vous avez aimé le projet vous pouvez leur rendre visite sur leur site, ou sur leur page facebook.

Sans titre

Lauréat de la bourse AVI 2014 : Des Abeilles et des Eléphants

Bannière Bourse

Des Abeilles et des Éléphants

A et B 3

© Michel Rilhac 2014

Un projet mené par Alexia, Hélène, Clothilde et Marine, 4 étudiantes en 2ème année de l’École Nationale Vétérinaire de Toulouse. Les lauréates AVI vont partir en Zambie pour gérer un conflit qui menace de dégrader à la fois le niveau de vie des locaux, mais aussi l’environnement de ces derniers. En effet les éléphants là-bas sont une menace pour les populations, mais nos lauréates comptent bien leur venir en aide, tout en préservant leur environnement: voici un aperçu du projet « Des Abeilles et des Éléphants »

Le contexte :

Après une période de braconnage intensif dans les années 1970 et 1980, les effectifs d’éléphants sont en augmentation en Afrique. Mais parallèlement, leur habitat est progressivement réduit par l’extension des activités humaines. Les conflits Homme/Éléphant deviennent de plus en plus fréquents. Les paysans défendent leurs ressources en leur jetant des pierres, en tirant des coups de feu en l’air, voire en braconnant les animaux, même si c’est illégal. Ces conflits sont à l’origine de blessures voire de morts tant du côté des hommes que des éléphants, et rendent les éléphants de plus en plus agressifs. Des méthodes plus pacifiques existent. L’usage de barrières électrifiées, de barrières enduites d’huile pimentée ou la production de piment (répulsif naturel) sont des techniques de dissuasion qui ont déjà fait leurs preuves.

L’origine du projet :

Le docteur Lucy King a déjà abordé la question et est l’auteur du projet “Elephants and Bees”. Cette chercheuse britannique a montré que les éléphants adoptent un comportement de fuite au bruit des abeilles dérangées et émettent un infrason pour prévenir les éléphants des alentours du danger. Des barrières de ruches sont déjà installées autour des fermes au Kenya, au Botswana, en Tanzanie, au Mozambique et en Ouganda. Les ruches sont reliées les unes aux autres par un fil, ce qui fait que si un éléphant tente de pénétrer dans la ferme, ce n’est pas une ruche mais plusieurs qui vacillent et laissent s’échapper les abeilles dérangées.

abeilles et éléphants

Leur projet :

Alexia, Hélène, Clothilde et Marine souhaitent reproduire le projet de construction de ruches du Dr. King dans le parc national Kasanka en Zambie. Les dégâts causés par les éléphants sur les cultures posent un réel problème économique pour ces paysans de subsistance. La sécurité alimentaire des populations voisines du parc est mise en péril. L’objectif est donc d’améliorer les conditions de vie des populations locales. Cependant, en tant que futures vétérinaires, le maintien de la biodiversité et la préservation des éléphants du parc leur importent tout autant. De plus, ces animaux sont l’attraction phare du parc. Ils permettent son développement touristique et donc, indirectement, le développement des villages voisins.

Ces pachydermes sont donc un patrimoine avec lequel les villageois doivent apprendre à cohabiter s’ils veulent pouvoir se développer.

La porteuse du projet Alexia Rondeau sera présente à notre soirée du voyage solidaire le 2 juin:

Nos lauréats partirons avec des assurance Marco Polo offerte par AVIMarco Polo

Par Carl SCHROEDER Minilogo

Feu vert pour Erasmus+: plus de 4 millions de personnes recevront des bourses de l’UE pour améliorer leurs compétences et leur employabilité

Fort de son succès auprès des étudiants de l’Union Européenne, Erasmus nouvelle formule est lancé.

FL79758.TIF

Erasmus +, le nouveau programme de l’UE pour l’éducation, laformation, la jeunesse et le sport, qui devrait débuter en janvier prochain, a été approuvé il y a quelques jours par le Parlement européen.

Destiné à améliorer les compétences et l’employabilité, ainsi qu’à soutenir la modernisation des systèmes d’éducation, de formation et de jeunesse, ce programme, étalé sur sept ans, sera doté d’un budget de 14,7 milliards d’euros1, ce qui représente une augmentation de 40 % par rapport aux programmes actuels.

Plus de quatre millions de personnes bénéficieront d’une aide pour aller étudier, suivre une formation, travailler ou faire du bénévolat à l’étranger, dont deux millions d’étudiants de l’enseignement supérieur, 650 000 étudiants en formation professionnelle ou en apprentissage et plus de 500 000 jeunes désireux de participer à des échanges ou de faire du bénévolat à l’étranger. 

D1000001 barcelone

Les étudiants envisageant d’effectuer un master complet à l’étranger, qui peuvent rarement prétendre à des bourses ou à des prêts nationaux, bénéficieront d’un nouveau mécanisme de caution de prêts géré par le Fonds européen d’investissement.

Erasmus+ accordera également un appui financier aux enseignants, aux formateurs et aux animateurs de jeunesse, ainsi qu’aux partenariats entre universités, établissements d’enseignement supérieur, écoles, entreprises et organisations à but non lucratif.

Pour profiter pleinement de l’opportunité (souvent) unique d’un échange Erasmus, il est important de partir bien assuré, quelle que soit la destination. La proximité du pays où l’on part étudier ne dispense pas de souscrire une assurance voyage. Pouvoir faire appel à une assistance à tout moment s’avérera essentiel en cas de problème de santé (hospitalisation, rapatriement), y-compris pour une opération aussi simple qu’une appendicite et évitera une avance d’argent parfois compliquée.

 

À l’heure de préparer son échange Erasmus , il est crucial de se renseigner sur les tarifs pratiqués dans le paplaneteetudesys de séjour pour une consultation chez un généraliste, un spécialiste ou en cas d’hospitalisation, et bien sûr de vérifier les plafonds des garanties de l’assurance voyage ainsi que les franchises éventuelles.

Précision qui a son importance : le contrat d’assurance Planète Études d’AVI International va également assurer l’étudiant en dehors du pays où il va étudier. Il lui sera possible également de prolonger son contrat d’un mois si son séjour à l’étranger dure plus longtemps que prévu.

En savoir plus sur le nouveau programme européen d’échanges Erasmus+ :http://europa.eu/

 

Top départ pour les PVT Canada 2014 dans quelques jours

L’ambassade du Canada vient de diffuser l’information sur son site : les demandes de PVT Canada 2014 ne se feront plus par cCanada Flagourrier mais uniquement en ligne, ce sera également le cas des permis Jeunes Professionnels et les Stages.

La demande de visa se fera en 2 étapes :
1. Évaluation et vérification des critères EIC Expérience Internationale Canada via le compte Kompass que vous devrez créer.
Si votre demande est acceptée, vous recevrez une lettre d’acceptation conditionnelle d’EIC vous permettant d’accéder à l’étape suivante.
2. L’évaluation par Citoyenneté et Immigration Canada via votre compte MonCIC à créer également.
Si votre demande est acceptée par la commission CIC, vous recevrez une lettre d’introduction via votre compte MonCIC.

À noter : pour créer votre compte Kompass ou votre compte MonCIC, il vous faudra attendre l’ouverture de l’initiative EIC 2014 avec la France début novembre.

Vous pourrez créer une alerte sur le site de l’Ambassade du Canada afin d’être avertis de l’ouverture des PVT Canada 2014 jusqu’à 12 heures après l’annonce officielle faite sur Twitter ici : 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site de l’Ambassade du Canada,  suivez l’Ambassade du Canada sur Twitter (@AmbCanFrance) et le mot dièse #EICFrance…

Et pensez à vous assurer avant le départ avec le contrat Working Holiday PVT d’AVI International.