Lauréat de la bourse AVI 2014 : Topo sans frontières au Sri Lanka

Bannière BourseTSF Sri Lanka

Les membres de ce projet font partie de l’association Topo Sans Frontières (TSF) et réunit des étudiants de l’École Supérieure des Géomètres et Topographes (ESGT) du Mans. À travers leurs missions, principalement en Asie et en Afrique, les étudiants sont acteurs de la solidarité internationale et permettent ainsi d’aider et de former en topographie les populations locales dans les pays en voie de développement. Aujourd’hui, l’équipe de TSF a choisi de partir au Sri Lanka.

Les apports de nos lauréats vont se faire sur 3 plans :

Travaux Topographiques:

Les membres de TSF vont effectuer la remise en état de bassins de cultures appelés « Tanks » et rétablir les limites de propriétés. Les « tanks » (réservoirs d’eau) sont utilisés pour l’évacuation des eaux usées mais aussi pour l’irrigation des cultures. Leur préservation est donc nécessaire puisque le secteur agricole tient encore une part importante dans l’économie du pays. Le bornage des propriétés permet par la suite, de constituer une base de données foncière appelée à devenir le cadastre sri lankais.Sri lanka 2

 Apport De matériel:

 Des dons de matériel topographique à l’université de Sabaragamuwa et à l’association Rural Irrigation Maintenance Division (RIMD) seront faits dans le but d’offrir une formation plus approfondie aux géomètres et étudiants sri lankais afin de leur donner les moyens de continuer les travaux en autonomie après le départ des lauréats.

 Échange, Rencontre et formation:

La rencontre des étudiants et professeurs de la section géomatique permettra  d’échanger les connaissances et de réduire les inégalités de formations respectives.

 

TSF dessin

© Michel Rilhac 2014

Les lauréats de la bourse AVI vont donc contribuer à améliorer les conditions de vie des habitants en effectuant des travaux complexes et onéreux ne pouvant être assumés dans leur totalité par les populations locales.

 

 

Loïc Idres, le porteur du projet TSF, sera présent à la soirée du voyage solidaire

le 2 juin: http://on.fb.me/1prss9i

 

Les lauréats partiront avec une assurance Marco Polo offerte par AVI:

Marco Polo

Par Carl SCHROEDER

Minilogo

Lauréat de la bourse AVI 2014: Les Hadzabes derrière la caméra

Bannière Bourse

Les Hadzabes derrière la caméra

En 2012, Marion Longo, étudiante en ethnologie & sociologie à l’université de Toulouse, part dans le nord de la Tanzanie, auprès d’une tribu de chasseurs-cueilleurs: les Hadzabes. Pendant 2 semaines, Marion partage le quotidien de cette tribu et noue des liens particuliers avec ces derniers. Après cette expérience, Marion décide d’agir pour venir en aide à ce peuple qui est menacé de disparaitre et monte ce projet en solo.

Quels problèmes rencontrent-ils?

Le problème des Hadzabes est qu’aujourd’hui, il ne leur reste plus que 10% de leur territoire ancestral. L’accès à la terre est le problème principal, cette tribu nomade a besoin d’un large espace, puisque chasseurs-cueilleurs. De plus, avec le développement du tourisme en Tanzanie, les « parcs naturels » se multiplient et de nombreuses ethnies sont chassées hors de ces grands espaces. Ces tribus se retrouvent donc hadzabesà empiéter mutuellement sur leurs territoires et celui des chasseurs-cueilleurs se réduit sans qu’ils ne puissent rien faire. Des conséquences comme le manque d’eau et de nourriture font de ce phénomène un réel enjeu.
Les Hadzabes se mettent alors à commercer avec les ethnies voisines, afin d’acheter l’eau et les aliments qui leur manquent. Pour cela, leur seule ressource est bien souvent la visite de touristes dans leur camp et la vente de parures en perles. La sédentarisation près des villages et la dépendance vis à vis du tourisme est une conséquence rapide.
La tribu est obligé de se transformer pour s’adapter aux changements, et peut-être bientôt disparaître.

Comment agir?

Des démarches ont déjà été entreprise pour aider à la sauvegarde de cette culture. L’association Ujamaa Community Resource Team (UCRT) se bat pour les droits des ethnies du nord de la Tanzanie. Avec deux représentants Hadza, Naftali Kitandu et Richard Baallow ainsi que l’avocat Edward Lekaita, ils ont saisi l’occasion de défendre les droits des Hadzabes devant la commission et d’améliorer la reconnaissance des Hadzabes par le gouvernement.

En réalisant un film documentaire sur les Hadzabes, Marion compte leur donner une occasion de s’exprimer et surtout de se faire entendre pour sauver cette culture en péril.

Hadzabes dessin

© Michel Rilhac 2014

Marion sera présente à la soirée du voyage solidaire le 2 juin:
http://on.fb.me/1prss9i

Notre lauréate partira avec une assurance Marco Polo offerte par AVI:

Marco Polo

Sans titre

En passant

La grande soirée TWAMING édition 2014

Sans titre Notre partenaire TWAM (Travel With A Mission) organise pour la deuxième fois sa grande soirée TWAMING. TWAM est une plateforme de voyage engagé, aidant de nombreux voyageurs du monde entier à se rendre utile en partageant savoirs, compétences ou expériences dans toutes sortes d’institutions (écoles, universités, centres communautaires, hôpitaux, etc.). La soirée TWAMING aura lieu le 22 mai prochain. Pour célébrer le premier anniversaire de TWAM, plusieurs voyageurs aux destins hors du commun ayant positivement influencé les communautés visitées viendront témoigner de leurs expériences fascinantes. Inspiration garantie !

La soirée se déroulera à partir de 19h15 au campus de Paris de l’ESCP Europe (79 ave. de la République, Paris 11ème, métro Rue St Maur). L’an dernier, 487 participants ont répondu présent! Combien serez vous cette année?Image                   L’événement est ouvert à tous les passionnés du voyage et à ceux souhaitant construire un monde meilleur. Une buvette sera ouverte pour un moment de partage à l’issue de la soirée. Entrée : 10 Euros avec réservation ou 12 Euros sur place. 1 boisson comprise. N’hésitez pas à faire venir vos amis. Détails + inscriptions ici : http://www.amiando.com/soireetwamingparis.html Sans titre

Plus que quelques heures pour postuler à la bourse AVI du voyage solidaire

Pour la 4ème année consécutive, AVI International s’implique auprès des populations en difficulté en aidant des projets ayant une dimension de solidarité internationale.

Le lundi 2 Juin 2014, 3 lauréats se verront récompensés à hauteur de 3000 euros afin de réaliser des projets humanitaires autour du globe.

ImageImage

Organisée en partenariat avec Culture-Aventure et dotée d’un budget de 3000 €, la bourse AVI du voyage solidaire récompense chaque année 3 projets et offre leurs assurances voyage à aux participants. C’est ainsi que 3 projets lauréats ont été réalisés ces trois dernières années : de la lutte contre la malnutrition en Équateur à l’amélioration des conditions d’hygiène au Laos, en passant par la réhabilitation de sources à Madagascar et l’ouverture d’une crèche au Burkina Fasso, nos lauréats ont su s’engager sur le terrain et mener à bien leurs projets.

 

 

Vous aussi, vous pouvez vivre cette expérience hors du commun grâce à AVI International : présentez-nous votre projet de voyage solidaire et postulez à la 4° Imagebourse AVi du voyage solidaire ici :
http://www.avi-international.com/quatrieme-bourse-avi-du-voyage-solidaire

 

AVI-bourse

Attention ! Vous devez envoyer vos dossier avant le Lundi 12 mai 2014 minuit !

 

 

 

 

 

 

Sans titre

Bateau stop : essayez la bourse aux équipiers vogavecmoi !

  • Le bateau stop ou « Boat hitch hiking » consiste à parcourir le monde en voilier sans disposer de son propre voilier.
  • La technique consiste à se faire embarquer en tant qu’équipier bénévole par les nombreux propriétaires de bateaux voyageant, seul ou en équipage réduit (souvent en couple) à travers le monde.

Bateau stop : essayez la bourse aux équipiers vogavecmoi!

Le plus mythique des trajets à la voile est la transat, c’est à dire à la traversée de l’océan Atlantique pour se rendre aux Antilles.

Une « transat » en voilier, est une expérience unique, puisqu’on part en automne d’Europe pour arriver entre 30 et 45 jours plus tard (suivant les escales) dans la mer des caraïbes à la belle saison. Des transatlantiques sont aussi proposées par des skippers professionnels qui ont la charge de convoyer le bateau de leurs clients aux Antilles pour faire du charter sur place.

Pour ces transats en voilier, les skippers pro proposent souvent une place ou deux à bord pour des équipiers bénévoles. Pour les bateaux stoppeurs, c’est l’occasion de traverser l’atlantique avec l’assurance d’un skipper compétent. En revanche, le skipper n’est pas en vacances, et la transat risque d’être faite sans escale ou aavinew+baselinefrvec des escales réduites à leur minimum pour avitailler le bateau. Touristiquement, embarquer pour un convoyage réalisé par un professionnel peut être pauvre…

Pour en savoir plus sur la pratique du bateau stop, par comparaison à celle de l’auto stop, rendez-vous sur le blog de notre partenaire vogavecmoi, et partez en tour du monde à la voile, toujours bien assuré par AVI International et les contrats Routard Assurance et Marco Polo. VM-Extension-Plages-de-sable-blanc-a-Playa-J3

L’Espagne, destination majeure des séjours d’automne

  • Le nombre de voyageurs ayant choisi l’Espagne comme destination pour leurs vacances entre septembre et octobre  augmente de 10%.
  • Pour les voyages d’automne, la tendance se confirme pour le tourisme urbain, dans un pays européen et des séjours d’une semaine en moyenne.

routar2012Après les vacances d’été, l’automne arrive chargé de nouveaux projets, de voyages et de destinations à découvrir. Le tourisme urbain, les maisons rurales, les escapades d’un weekend… Les mois d’octobre et de novembre offrent de nombreuses possibilités qui ont réussi à se placer entre le beau temps de l’été et les fêtes de Noël.

L’Europe, vue par le voyageur
Une fois la routine de l’automne installée, la plupart des voyageurs organisent leurs escapades pendant les ponts avant Noël. Le 1er novembre, jour férié de la Toussaint dans 14 pays de l’Union Européenne, est devenu un appel pour des milliers de voyageurs, spécialement cette année puisque ce jour férié tombe un vendredi. De plus, la célébration d’Halloween s’est répandue internationalement et il s’agit d’une des principales attractions que cherche le touriste européen à ces dates. Il existe même des voyages spécialement dédiés à cette fête anglo-saxonne.

Mais où voyagent les touristes à cette période de l’année ? Octobre, novembre et début décembre sont les mois par excellence que les voyageurs européens choisissent pour visiter les pays voisins. Ainsi le démontrent les données d’AVI International via les souscriptions au contrat Routard Assurance, qui ont vu accroître le nombre de destinations européennes. Nous pouvons ainsi élaborer le profil du voyageur en automne qui préfère un tourisme urbain, moins oisif qu’en été, lui permettant de visiter une ou plusieurs villes pendant une courte durée : 75% des séjours réservés durent moins d’une semaine.FL79578.TIF

L’Espagne, en tête des destinations en automne
Un touriste qui voyage en automne sur quatre choisit l’Espagne comme destination de vacances. Il s’agit d’une donnée révélatrice qui a fait augmenter de 18% à 28% la vente d’assurances vacances dans ce pays. Un des facteurs qui a permit une telle augmentation est la situation de conflit dans de nombreux pays du Moyen Orient et du Maghreb. D’après Florence Aubert, responsable des services à la clientèle chez AVI International: «À l’heure de choisir une destination, le soleil, la mer et les lieux d’intérêt sont importants; mais si des destinations considérées accessibles deviennent touchées par la crise politique, comme c’est le cas pour la Tunisie ou l’Égypte, l’Espagne gagne des points par rapport à d’autres pays».

D’autres raisons peuvent également être la crise économique et les dépenses lors de ces voyages. Zoubida Madaoui, responsable des ventes individuelles auprès des clients dans la compagnie d’assurance, souligne l’importance du niveau de vie de chaque pays en tant que stimulant à l’heure de voyager: «L’Espagne ou le Portugal sont plus accessibles que d’autres pays comme l’Italie, qui a toujours été considérée comme un pays cher en ce qui concerne le tourisme».

Après l’Espagne se situe le Portugal, qui a de même expérimenté une augmentation de 3% à 16% de 2012 à 2013 comme destination de vente d’assurances, suivi de la Grèce, qui maintient la tendance de 2012 avec 12 % d’assurances. Le pays qui a connu une baisse du nombre de touristes est l’Italie, qui a chuté de 34 % en 2012 à 8 % cette année.
Il y a aussi de nouvelles destinations où le tourisme a augmenté en 2013. C’est le cas des Pays-Bas, qui sont arrivés à 8 % alors même qu’ils ne figuraient pas dans les statistiques d’assurances souscrites en 2012.

Associées ces destinations, les voyageurs cherchent une série de conditions essentielles à l’heure de choisir une assurance, ainsi l’expliquent les responsables d’AVI International : «Les assurés cherchent par dessus tout une couverture pour le rapatriement médical en cas de problème et d’hospitalisation ou de graves problèmes de santé». C’est pourquoi les compagnies d’assurance voyage essayent d’adapter les services offerts au type de voyage. C’est le cas également lors les campagnes de promotions temporaires que le courtier met régulièrement en avant sur son site web.avinew+baselinefr

L’exotisme triomphe : la Thaïlande, une destination de vacances par excellence / Interview de Claudine Palomares, Directrice Générale adjointe d’AVI International

  • Les assurances voyage contractées pour séjourner en Thaïlande ont augmenté de 36% par rapport à 2012
  • Un voyageur sur cinq choisit un pays asiatique comme destination de vacances

thaibuddhathai3

Madrid. Le 16 Août 2013. Cancún, la Riviera Maya ou encore Punta Cana ont cessé d’être les destinations internationales prioritaires que les voyageurs choisissent pour profiter de leurs vacances, de leur lune de miel ou des voyages de fin d’études. De nos jours, une tendance se profile pour les destinations exotiques dans le but de se confronter à d’autres cultures, gastronomies, traditions et formes de vie, et pour cela, les pays asiatiques représentent la meilleure option. Selon les données de l’Assurance Voyage AVI International, cette année jusqu’à présent, un voyageur sur cinq a choisi un pays asiatique pour passer ses vacances, et parmi eux, 19,10% ont opté pour la Thaïlande.

Le pays du sourire

Depuis le début de l’année 2013, le nombre de voyageurs qui choisissent la Thaïlande a cru de 36% comparé à la même période en 2012, un chiffre qui reflète l’énorme intérêt qu’éveillent actuellement les pays asiatiques. L’attrait exotique de ces destinations, l’opportunité de connaître une forme de vie nouvelle et de s’enrichir d’une gastronomie et culture différentes sont sans doute ses meilleurs atouts.

thai54)

Selon le courtier d’Assurance Voyage spécialisé AVI International, 19% ont sélectionné l’Asie comme destination. Parmi eux, 4% ont déjà acheté une assurance pour voyager en Thaïlande, un chiffre qui continue d’augmenter. “Cette croissance est due à la valeur ajoutée qu’offre la Thaïlande aux touristes » explique Claudine Palomares, directrice générale adjointe de la compagnie : « C’est un pays à la richesse culturelle immense. Il offre une variété de sites religieux et naturels et c’est également une destination où il est très facile de voyager même avec des enfants, c’est sécurisé, avec un bon niveau sanitaire et tout est organisé pour les touristes ».

Le profil du voyageur

Les touristes qui optent pour la Thaïlande respectent des caractéristiques déterminées. “Trois quarts décident de rester deux semaines dans le pays”, poursuit Claudine Palomares, “ils commencent par une semaine de tourisme culturel à Bangkok et terminent par une semaine à la plage. Mais il est aussi important de noter que 25% de voyageurs qui souhaitent faire le tour du monde choisissent la Thaïlande comme première étape ».

De plus, la qualité de vie qu’offre le pays du sourire, facilite le voyage pour les touristes provenant de pays souffrant de crise économique : “Il n’est plus indispensable de se limiter aux grands hôtels avec les formules tout inclus, le pays est propre et facile à connaître, même avec un budget juste, il est possible d’effectuer le voyage”.

Et pour le futur ? Selon la directrice générale adjointe d’AVI International “la tendance poursuit son chemin vers une ouverture majeure au tourisme dans des pays comme la Corée du Nord, Myanmar, le Tibet… et le renforcement du tourisme vers d’autres pays de la zone. Il s’agit d’une région avec un fort potentiel de développement”.

Qu’est-ce qui est nécessaire pour voyager en Thaïlande ?

thai2

A l’heure de préparer un voyage pour profiter de la richesse culturelle de Bangkok, des impressionnants temples de Chiang Mai ou des spectaculaires scènes naturelles du Nord du pays, dans la frontière avec le Laos et Myanmar (ancienne Birmanie), il est nécessaire de savoir ces quelques recommandations claires :

  • La monnaie utilisée en Thaïlande est le Baht, qui équivaut actuellement à 0.02 euros. L’échange de devises est très simple à travers tout le pays, dans les différents bureaux correspondants ou à l’aéroport, où ils offrent normalement un taux de change plus économique.
  • thai4La gastronomie est très riche et variée. La preuve en est les milliers de stands de rue qui offrent divers aliments nutritifs et très économiques, principalement élaborés avec des pâtes et du riz. Le plat phare est le pad thaï: vermicelles de nouilles avec un œuf , légumes, gambas, poulet et crevettes sautés en wok, et assaisonnés avec de la sauce de  tamarin et de cacahuète.
  • En principe, il n’est pas nécessaire de se faire vacciner avant de voyager dans ce pays, à moins de s’enfoncer profondément au sein des forêts ou près de la frontière avec le Cambodge. Mais il est toujours recommandé de regarder la série de conseils du Ministère de la Santé.
  • En termes de prestations sanitaires, il est conseillé de souscrire une assurance médicale avant de réaliser ces voyages internationaux, qui garantit les couvertures contre n’importe quel imprévu pouvant troubler les vacances. Selon AVI International, 74% des usagers qui ont voyagé en Thaïlande, ont acheté une Assurance Routard, et le reste le Marco Polo. Les deux assurances offrent les prestations sanitaires adéquates pour profiter d’un voyage inoubliable au pays du sourire.

Interview de Claudine Palomares (Directrice Générale adjointe d’AVI International) réalisée par Marta Turiño (Chargée de Relations Publiques chez Internet Advantage, pour plus d’informations ou interviews : marta@internetadvantage.com, téléphone : +34 913 564 386)